5 FAITS SUR LE BATIMENT QUE PEU CONNAISSENT

  • Le voisinage et le bruit

En temps normal,, le Conseil National du Bruit a émis un avis favorable au bricolage lorsque vous respectez les horaires suivants pour effectuer vos travaux bruyants :

- De 19h à 12h et de 13h30 à 19h30 en semaine

- De 9h à 12h et de 15h à 19h le samedi

- De 10h à 12h les dimanches et jours fériés


  • Espaces communs

Des travaux que vous effectuez dans le but de modifier votre habitat peuvent tout de même apporter certaines modifications aux parties communes de votre immeuble au niveau de la solidité telles que des murs porteurs ou encore au niveau de la visibilité sur des façades.

Certains de ces travaux ne peuvent être réalisés sans autorisation de l’assemblée des copropriétaires. Il faudra donc préparer un dossier prévoyant dans le détail les aménagements envisagés afin de savoir si les travaux seront techniquement possibles à être réalisés.


  • Les femmes dans le bâtiment

Vous pensiez que le bâtiment était un métier constitué uniquement d’hommes ? Détrompez-vous. En effet, la féminisation se développe vite dans tous les métiers, ainsi que dans celui de bâtiment.

Les femmes dans le bâtiment en quelques chiffres : 12,3% de femmes dans le bâtiment :

- 45,3% parmi les employés et techniciens

- 20,3% parmi les cadres

- 1,6% parmi les ouvriers

Et plus d’une entreprise sur deux sont dirigées / co-dirigées par une femme !


  • Les normes locales

Toute construction doit respecter des normes qui sont nationales, telles que de réaliser une construction de qualité (NF), économe en énergie (BBC), peu nocive pour l’environnement (HQE)… Mais en plus de ces normes nationales, certaines normes locales de construction peuvent être imposées aux artisans. En règle générale, ces normes concernent l’esthétique de votre construction, où des matériaux, des styles d’architecture ou encore des couleurs peuvent être imposées afin de respecter un code visuel local.


  • Le permis de construire

Le permis de construire est une autorisation d’urbanisme délivrée par la mairie de la commune où se suite votre projet. Il concerne les constructions nouvelles, même sans fondation, de plus de 20m2 de surface de plancher ou d’emprise au sol.

Pour les bâtiments existants, des travaux d’extension ainsi que de changement de destination peuvent également être soumis à permis. Les travaux qui ne relèvent pas du permis de construire sont en principe soumis à déclaration préalable de travaux.